Comment parier sur le basket ?

ps

 

Bonjour,

 

Aujourd’hui je vous propose un article pour vous aidez à parier sur le basket NBA.

Cet article sera très simple, le but est de voir les données à analyser pour établir un pronostic.

L’avantage en pariant sur le basket est qu’il n’y a que 2 issues possibles (je vous conseille de toujours prendre avec prolongation incluse) : victoire de l’équipe 1 ou victoire de l’équipe 2.

Nous allons maintenant voir comment analyser une rencontre.

 

1-Le classement

 

C’est la 1ère chose que je regarde car il permet d’avoir un aperçu sur le niveau global de l’équipe.

 

Cependant, la plupart du temps je ne regarde pas le classement général mais le classement domicile/extérieur

Je vais prendre un cas concret : en NBA, les Boston Celtics reçoivent les Raptors de Toronto.

Je vais donc regarder le classement de Boston à domicile alors que pour Toronto je vais regarder le classement à l’extérieur, cela me donnera une 1ère tendance.

Cependant, il ne faut pas tout mélanger : si Boston est 1er à domicile et que Toronto est 8ème à l’extérieur, cela ne veut pas dire que Boston va gagner le match.

 

2-L’historique

 

En NBA, selon la conférence et la division d’une équipe, il peut y avoir plus de 2 confrontations.

 

L’historique est important car il permet de faire une comparaison avec le classement

Reprenons le match Boston-Toronto : malgré le fait que Boston soit 1er à domicile et que Toronto soit seulement 8ème à l’extérieur, je vois qu’historiquement Toronto réussit très bien face à Boston.

En effet, je vois que sur les 10 derniers matchs, Toronto en a gagné 8 (80% des matchs).

Certaines équipes sont de véritables bêtes noires et même si au classement l’écart est grand (comme dans l’exemple) il est tout à fait possible que sur le terrain, cet écart ne soit pas respecté.

Bien sur, le fait que Toronto ait gagné 8 matchs sur 10 ne veut pas dire que les Raptors ont 80% de chance de gagner le prochain match.

 

3-La forme

 

Est-ce qu’une équipe et en forme ? Cette question est très importante car elle révèle le niveau actuel de l’équipe.

La forme d’une équipe (la dynamique) est à mettre en perspective avec son classement.

Reprenons le match d’avant qui oppose Boston à Toronto : nous avons vu que les Celtics sont 1er à domicile mais si je m’aperçois qu’ils restent sur 5 défaites de suite, cela va m’influencer dans mon choix.

Au contraire, même si Toronto n’est que 8ème à l’extérieur mais que les Raptors restent sur 5 victoires de suite, cela doit aussi rentrer en compte pour établir un pronostic.

Je dirais que le classement est la tendance générale de l’équipe alors que la forme est la tendance actuelle et ces 2 notions sont à mettre en perspective.

 

4-Les statistiques d’équipe

 

Ces données chiffrés sont importantes pour voir comment joue une équipe, comment elle défend, comment elle attaque, si elle est performante au rebond, les joueurs les plus utilisés…

Pour le match Boston-Toronto, je vois que Boston possède une mauvaise défense (108 points encaissés de moyenne) et que Toronto possède une très bonne attaque (115 points marqués de moyenne).

Après avoir vu cela, je pense que les Raptors pourront profiter de la faiblesse défensive des Celtics pour marquer beaucoup de points.

Bien sur, ces données doivent être bien utilisée : même si statistiquement Boston a une mauvaise défense et Toronto a une très bonne attaque, la réalité du terrain est parfois différente.

 

5-Les joueurs et les duels

 

Au basket, 5 joueurs sont sur le terrain avec la répartition suivante :

1-Meneur ; 2-Arrière ; 3-Ailier ; 4-Ailier-fort ; 5-Pivot

 

Chaque joueur a son propre jeu, ses propres moves, son propre shoot et ses propres caractéristiques.

Au basket, on attaque à 5 et on défend à 5, cependant, tous les joueurs ne sont pas de bons attaquants et tous les joueurs ne sont pas non plus de bons défenseurs.

 

Le fait de savoir si un joueur est bon en défense (ou en attaque) va nous donner une indication très importante

Reprenons le match Boston-Toronto : comme je l’ai dit avant, Boston ne défend pas bien alors que Toronto possède une très bonne attaque. On pourrait donc penser que Toronto va inscrire beaucoup de points et que cela va leur permettre de gagner le match.

Cependant, en regardant l’effectif de Boston et de Toronto je m’aperçois de 2 choses :

  • le meilleur attaquant des Raptors (Demar DeRozan) sera opposé à l’un des meilleurs défenseurs à son poste (Jae Crowder)
  • le meneur des Raptors (Kyle Lowry) sera opposé à un très bon défenseur (Marcus Smart)

 

Je sais que l’attaque des Raptors reposent beaucoup sur Demar DeRozan et Kyle Lowry et que ces 2 joueurs seront face à 2 très bons défenseurs : il est donc possible que le rendement des 2 joueurs des Raptors ne soit pas aussi élevé que d’habitude.

Finalement, même si Boston possède statistiquement une mauvaise défense et que Toronto possède statistiquement une très bonne attaque, je pense que les Raptors vont avoir plus de mal que d’habitude offensivement car les 2 meilleurs joueurs seront face à 2 très bons défenseurs.

Ici, on voit la différence entre les chiffres et la réalité du terrain.

 

6-Les absents

 

Le championnat de la NBA est très intensif : 82 matchs en 6 mois (fin octobre à mi-avril).

Cela arrive donc que des équipes jouent 2 soirs de suite (=back to back) ou alors que des équipes enchaînent 4,5,6 voir 7 matchs ou plus à l’extérieur (=road trip).

Les staffs de chaque équipe font très attention à cela et ils essayent de garder les joueurs en bonne santé : pour cela, des soins sont faits quotidiennement mais parfois ils sont aussi obligés de les mettre au repos (comme on dit mieux vaut prévenir que guérir  😉 ).

 

En plus des joueurs au repos, les blessures ne sont pas rares car avec la fatigue le corps est plus fragile et malgré les préventions, un contact peut vite entraîner une blessure

C’est pour cela qu’ avant d’établir un pronostic, il faut être sur que les joueurs majeurs soient bien en état de jouer.

Pour être informé des blessures, j’utilise internet et twitter.

En générale, quand je sais qu’un joueur majeur (ou important) ne sera pas présent pour un match, je préfère ne pas établir un pronostic et analyser une autre rencontre.

 

7-La fatigue

 

Comme je l’ai dit avant, il n’est pas rare de voir des équipes en back to back ou en road trip.

La fatigue est à prendre en compte en NBA car la saison est longue et les organismes sont parfois très usé et fatigué.

Encore une fois, reprenons le match opposant Boston à Toronto : pour l’exemple, on va dire que Toronto a déjà joué 5 matchs de suite à l’extérieur et que leur prochain match (donc le 6ème) sera à Boston.

De leur côté, les Celtics vont enchaîner leur 4ème match à domicile.

Pour le match opposant les Celtics aux Raptors, je suppose donc que les joueurs des Raptors seront fatigués et donc qu’ils auront moins d’énergie que ceux des Celtics.

Cela peut avoir plusieurs conséquences :

  • l’adresse aux tirs qui n’est pas bonne ou moins bonne que d’habitude
  • des erreurs de concentration et des fautes de placement
  • une intensité et un rythme très bas, offensivement ou défensivement
  • des joueurs majeurs (Lowry, DeRozan) qui jouent moins au profit de joueurs sur le banc

 

En NBA, la fatigues accumulé est très importante car la saison est très longue et très intensive.

Pour certains matchs, des équipes ne jouent pas à leur vrai niveau (malgré leur volonté) mais il n’existe pas de solution car c’est le calendrier NBA qui impose un rythme aussi élevé.

 

 

Voila 7 indicateurs importants pour établir un pronostic et parier sur la NBA.

Comme je l’ai dit plus haut, cet article est simplifié et le but est que chacun progresse dans ses paris.

En plus de ces 7 indicateurs, je regarde également les discours des coachs et des joueurs (médias, ineternet), la philosophie de jeu des coachs, la dimension physique des joueurs (taille, poids, envergure…), la distance entre les villes aux Etats-Unis (durée de vol, distance en Km) et même un possible décalage horaire (Ouest-Est).

 

En utilisant cette méthode, je suis à +8,16U de bénéfice avec les paris basket sur la bankroll public (début en août 2016) et +22,68U sur la bankroll VIP.

 

Pour découvrir la méthode que j’utilise cliquez sur le lien suivant :

https://methodeenligne.kneo.me/page/VTH-Pronos

Pour les pronostics VIP, il me reste des places pour des abonnements de 30 jours mais les abonnements annuels sont fermés.Cliquer sur le lien pour découvrir l’offre :

https://methodeenligne.kneo.me/page/Abonnement

En revanche, vous pouvez me contacter pour réserver votre place pour l’abonnement VIP sur la saison 2017/2018 et bénéficier d’une réduction de 20€ sur le prix initial ainsi des d’autres BONUS : preview, pronostics long-ermes, classement prévisionnel 

A bientôt sur Pronos-Sport

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de